Le Portail des Ergonomes

Trouvez votre ergonome

Show

Expert facteurs organisationnels et humains – Direction des centrales nucléaires – Autorité de sûreté nucléaire

Autorité de sûreté nucléaire (ASN)

Contexte

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) assure, au nom de l’Etat, le contrôle de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France pour protéger les travailleurs, les patients, le public et l’environnement contre les risques liés à l’utilisation du nucléaire, et contribue à l’information des citoyens. L’ASN dispose d’un personnel qualifié comprenant environ 480 agents d’origines diverses :
– agents issus des corps techniques du ministère en charge de l’industrie ;
– agents issus des corps du ministère en charge de la santé ;
– salariés mis à disposition par des établissements publics (CEA, IRSN, Andra, AH-HP) ;
– agents contractuels.

La direction des centrales nucléaires (DCN) a pour mission de suivre et d’organiser le contrôle de la sûreté et de la radioprotection dans les centrales nucléaires d’EDF en exploitation, en construction (EPR) et pour les réacteurs futurs (Génération IV).
La DCN définit la politique de l’ASN en matière de contrôle des réacteurs de puissance, élabore la réglementation dans ce domaine, commande des expertises à l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) pour éclairer les décisions de l’ASN, et assure la coordination, l’appui et le suivi de l’action de contrôle de terrain exercée par les Divisions territoriales de l’ASN. Elle est en outre fortement investie dans des actions à l’international, et elle contribue à des réflexions sur les stratégies de contrôle de l’ASN sur des sujets d’actualité ou à fort enjeu (vieillissement des installations, construction d’un système d’évaluation des performances de sûreté des centrales, harmonisation européenne…).

La DCN de l’ASN est constituée d’une cinquantaine de personnes, ingénieurs pour l’essentiel. Elle est organisée en six bureaux (bureaux agressions-réexamens de sûreté, cœur-études, exploitation, radioprotection-environnement-inspection du travail, réglementation-nouvelles installations et suivi des matériels et des systèmes).

Missions de référent FOH de l’ASN (en relation avec d’éventuels autres experts FOH) :

– Organisation du comité d’orientation sur les facteurs sociaux, organisationnels et humains (CoFSOH), qui est une instance pluridisciplinaire et pluraliste présidée par le président de l’ASN. Les finalités du COFSOH sont, d’une part, de permettre les échanges entre les parties prenantes sur les facteurs sociaux, organisationnels et humains, d’autre part, de rédiger des documents proposant des propositions communes des différents membres du COFSOH sur un sujet donné, ainsi que des orientations pour des études à entreprendre afin d’éclairer des sujets manquant de données ou de clarté. En parallèle des réunions plénières qui réunissent l’ensemble des participants au COFSOH, quatre groupes de travail se réunissent des thèmes tels que la gestion des situations de crise et l’articulation entre la sûreté réglée et la sûreté gérée ;
– Pilotage du réseau des correspondants FOH de l’ASN ;
– Élaboration puis mise à jour de doctrines internes ASN sur les FOH ;
– Participation à l’élaboration de la réglementation de l’ASN en veillant à la bonne intégration des aspects FOH (décisions, fiches de position, guides à destination des exploitants, etc.,) ;
– Participation à l’élaboration et à l’évolution des moyens et supports mis à la disposition des inspecteurs pour assurer leurs missions de contrôle des FOH, tels que les guides d’inspection ;
– Participation aux événements internationaux sur le thème des FOH (WGHOF, AIEA, etc.).

Missions d’expert FOH à la direction des centrales nucléaires (DCN) :

Au sein de la DCN, vous serez rattaché hiérarchiquement à la directrice de la DCN. En tant qu’expert de la direction pour les sujets FOH, vous piloterez certains thèmes ou vous solliciterez la contribution des agents en charge de sujets pour lesquels ces enjeux sont les plus importants, en coordination avec les chefs des bureaux concernés. Vous contribuerez par ailleurs à des instructions pilotées par d’autres bureaux de la DCN, afin d’apporter une analyse de la prise en compte des facteurs sociaux, organisationnels et humains dans certains projets industriels ou modes d’organisation des exploitants.
Il s’agit notamment des thèmes suivants :
• Le management de la sûreté,
• Le réexamen de sûreté (ingénierie des facteurs humains dans le processus de modification),
• Le retour d’expérience de l’accident de Fukushima Le retour d’expérience relatif aux réacteurs,
• L’élaboration et la modification documentaire chez les exploitants,
• Les nouvelles installations (dont l’EPR) (ingénierie des facteurs humains dans le processus de conception),
• La maintenance,
• La radioprotection,
• etc.
Vous pourrez convier en tant que de besoin les agents de la DCN concernés par les enjeux FOH à des réunions ou des formations thématiques, afin de favoriser une meilleure connaissance des méthodes et concepts afférents à ce domaine et un partage transversal des actions au sein de la DCN.
Vous conseillerez et apporterez un appui ponctuel aux pôles des divisions de l’ASN en charge du contrôle des centrales nucléaires qui en font la demande, pour les aider dans leurs activités telles que :
• les inspections programmées ou réactives sur les thèmes FOH ;
• l’analyse d’événements significatifs (sûreté, radioprotection, environnement, transports).

Il sera attendu la rédaction de plusieurs types de documents, tels que des lettres de position de l’ASN sur des dossiers ou démarches proposées par les exploitants nucléaires (pour certaines, publiées sur Internet), des lettres de suite d’inspection, des guides d’inspection à usage interne, des compte-rendu de réunions, des notes d’information à destination du grand public, etc.

Profil

Ce poste conviendrait à une personne disposant d’un diplôme universitaire en ergonomie, sociologie des organisations ou en science de gestion appréciant le travail en équipe. Une expérience professionnelle, en lien avec des industries à risque (nucléaire ou autre) est requise. Une grande autonomie est attendue, ainsi que le souhait de travailler quotidiennement dans un milieu à la fois administratif et technique. De bonnes qualités rédactionnelles et relationnelles sont indispensables ainsi qu’une maîtrise de l’anglais courant.

Personne à contacter

Anne-Cécile RIGAIL – Directrice – Direction des Centrales Nucléaires (DCN)
Tél : 01 46 16 41 62 – mél : anne-cecile.rigail@asn.fr

Pour postuler, envoyez votre CV et votre lettre de motivation par e-mail à anne-cecile.rigail@asn.fr


You can apply to this job and others using your online resume. Click the link below to submit your online resume and email your application to this employer.

ea85a95e54f7b2143c953ea2892ba91bEEEEEEEEEEEEEEEE
Aller à la barre d’outils